• Reconnaissance de l’ostéopathie


Depuis 2002, le titre d’Ostéopathe est reconnu par le Ministère de la Santé.
Depuis 2007, l’Etat a validé le cursus de formation en ostéopathie et a fixé les conditions d’attribution des agréments des Ecoles.
Conditions d’au moins 2660 h sur 3 ans d’études, décision qui nous semble au rabais par rapport au niveau de compétences requises lorsque les thérapeutes ont la santé des patients entre leurs mains.
Néanmoins, le combat mené par les ostéopathes depuis plus de 50 ans pour être reconnus par l’Etat a été remporté.


• Remboursement de l’ostéopathie


Les séances d’ostéopathie ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale.
Néanmoins, elles peuvent être prises en charge partiellement ou totalement par votre Mutuelle, selon le forfait auquel vous avez souscris.
N’hésitez donc pas à les contacter pour connaître vos droits.
Liste non exhaustive des mutuelles remboursant l’ostéopathie


• Accès de première intention à l’ostéopathie


L’ostéopathie est une thérapie de 1e intention, vous pouvez donc consulter un ostéopathe sans avoir besoin de prescription médicale.


• Vos antécédents médicaux et radiographiques nous sont utiles


Votre parcours médical et vos clichés d’imagerie médicale nous apportent de précieux renseignements.
N’hésitez donc pas à nous les communiquer lors de votre première consultation.


• Vos sensations après la consultation


Après la consultation, vous pouvez vous sentir fatigué. Cette sensation est physiologique, le corps utilisant plus d’énergie pour se rééquilibrer suite aux zones stimulées par le traitement.
Reposez vous et ne forcez pas (évitez les ports de charges par exemple). Il faut 24 et 48h pour que le corps assimile tout le traitement.
N’oubliez pas de vous hydrater après la séance pour drainer les toxines libérées (avec au moins 1.5L d’eau par jour).
L’évolution de votre douleur suite au traitement peut varier selon plusieurs facteurs (son ancienneté, son intensité et le degré d’inflammation de la zone douloureuse).
Dans la plupart des cas, la douleur stoppe dans les heures qui suivent la séance.
Si l’inflammation ou le blocage étaient forts, la douleur peut diminuer dans les 24 à 48h après la consultation.
Il arrive quelquefois qu’il y aie une recrudescence de la douleur dans les 24h qui suivent la séance. Le corps peut réagir par une poussée inflammatoire avant que cette dernière s’estompe dans les 48 h post traitement. Ne vous inquiétez pas, hydratez vous et reposez vous.
Comment se passe la 1e consultation ?

La consultation débute par un questionnaire sur votre motif de consultation, vos antécédents ainsi que votre mode de vie.

Ensuite, nous réalisons des tests ostéopathiques pour détecter les zones douloureuses et les articulations qui peuvent dysfonctionner.

Puis nous traitons les muscles, les articulations voire les organes qui ont été mis en valeur par les tests. Nous vous expliquons ensuite notre traitement.

Enfin, nous vous conseillons sur les positions à adopter et celles à éviter, sur l’organisation judicieuse de votre poste de travail ou quels étirements à faire après le sport…

N’hésitez pas à nous poser toutes vos questions !